Adonis

Jean MONIER, “La Mort d'Adonis”
Vénus assiste à la mort d'Adonis tué par un sanglier

Il existe un petit texte à l'origine du tableau peint par Jean MONIER pour le dessus de cheminée représentant la mort d'Adonis exposé au deuxième étage du Château de Cheverny.
Il a été écrit par Ovide, écrivain d'expression latine qui a vécu sous l'empire romain, et fait partie du livre 10 de son œuvre la plus connue, les Métamorphoses.
Il raconte la fin tragique d'Adonis, amant de Vénus.
Le voici ci-dessous.

Mort d'Adonis

708 Sur ce conseil, elle prend la route des airs sur son attelage
de cygnes; mais la bravoure ne tient pas compte des conseils.
710 Voilà que les chiens, ayant suivis des traces sûres, débusquent
De sa cachette un sanglier et, au moment où il allait sortir
Du bois, le jeune fils de Cyniras lui porte un coup au flanc.
Aussitôt le sanglier furieux, la hure retroussée,
Secoue l'épieu trempé de sang et poursuit Adonis éperdu
715 À la recherche d'un abri; ses crocs s'enfoncent dans son ventre
Et le laissent moribond sur le sable d'or.
Cythérée, qui traversait les airs sur son char rapide
Aux ailes de cygnes, n'était pas encore parvenue à Chypre;
Elle reconnut de loin la plainte du mourant et dirigea vers lui
720 Ses oiseaux blancs; lorsqu'elle aperçut, du haut du ciel,
Le corps inconscient secoué de spasmes dans son propre sang,
Elle sauta à terre et, s'arrachant d'un même mouvement
Les vêtements et les cheveux, se frappa la poitrine avec violence
Et s'en prit aux destins en ces termes: « Non, tout ne sera pas
725 Soumis à vos lois! La marque de ma douleur demeurera
à jamais, Adonis, et la scène de ta mort, représentée
Chaque année, perpétuera lle souvenir de mes cris de souffrance.
Ton sang versé se changera en fleur; il t'a été possible, Perséphone,
730 De transformer jadis un corps de femme en menthe parfumée
Et l'on me blâmerait de métamorphoser ce héros,
Le fils de Cyniras? » Sur ces mots, elle arrosa d'un liquide embaumé
Le sang qui, à ce contact, se mit à bouillonner comme
Lorsqu'apparaissent à la surface d'une boue jaunâtre
Des bulles transparentes; et il ne fallut pas plus d'une heure
735 Pour qu'ait lieu d'éclosion d'une fleur couleur de sang
Telle qu'en portent les grenadiers qui cachent leurs graines
Dans une gangue tenace; une fleur don t la durée est brève
Toutefois car, tenant mal, trop fragile en sa légèreté,
739 Elle est emportée par le vent et lui donne son nom1.

Ovide, “Les Métamorphoses”, Livre 10, vers 708 et suivants


  1. Adonis est changé en anémone, la fleur qui s'ouvre au vent. 

Vous pouvez contribuer à améliorer le contenu cet article en proposant votre modification du texte à partir du lien suivant. modifier cette page